Flux RSS

Winter is coming : soyez lumineux à vélo

Publié le

Hier soir en me rendant à ma leçon hebdomadaire de guitare dans un quartier far far away, je suis passée au travers de plusieurs contrôles de la police municipale au centre ville (à Rivétoile, place d’Austerlitz, place du Corbeau et à l’entrée de la rue des grandes Arcades).

Les gardiens de la paix effectuaient une large opération de prévention et de contrôle des éclairages des cyclistes.

Je n’ai pas pris le temps de noter s’ils distribuaient des amendes aux vélos aveugles, et j’ai quand même averti d’un tweet rapide les cyclistes strasbourgeois de ma timeline en leur recommandant de vérifier leurs lumières avant de sortir.

En effet, si je désapprouve le déploiement spécifique d’au moins 25 policiers pour une telle opération "coups de frein" (ne seraient ils pas plus utiles ailleurs, par exemple, à la verbalisation du stationnement sauvage des automobilistes qui se garent sur les pistes cyclables ?)  je suis en revanche parfaitement d’accord avec la nécessité de contrôler les équipements des vélos et de verbaliser les cyclistes qui choisissent de rouler sans lumières.

Aucune excuse : il est relativement peu couteux et simple de rendre son vélo visible la nuit. Démonstration.

Ce n’est pas la peur du gendarme qui doit vous obliger à vous équiper, c’est la peur de se prendre le capot d’une voiture.

  • La bonne vieille dynamo

Si vous avez la chance d’avoir un vélo équipé d’une dynamo en état de marche, il serait vraiment stupide de ne pas penser à l’enclencher avant de sortir la nuit. La dynamo va certes vous ralentir, mais, honnêtement, c’est la solution la moins coûteuse et la plus écologique.

Toutefois, par expérience, les dynamos solides deviennent de plus en plus rares, surtout sur les vélos VTC ou ville fabriqués en série et vendus à bas prix dans les magasins de sport. Les miennes ont toujours rendu l’âme au bout de quelques mois : fils arrachés, ampoules qui claquent, etc…

Pensez donc à faire vérifier le bon fonctionnement de votre dynamo chez Vélostation ou Bretz’selle dont vous trouverez les adresses ci contre, ou chez votre marchand de cycle habituel.

Si elle ne fonctionne plus, sacrifiez là sans état d’âmes et remplacez la par des lumières amovibles.

Mon père, gendarme de son état, déconseille la dynamo, mais sur mon vélo Stéphanie, elle est impecc, donc je ne vois pas pourquoi je l’enlèverais (mauvaise fille !).

  • Les lumières amovibles

Je précise que tous ces luminaires sont légaux et homologués par les forces de l’ordre (pour l’anecdote, l’hiver dernier, les policiers municipaux m’ont arrêtée non pas pour me verbaliser mais pour me demander où j’avais acheté mes lumières, parce qu’ils les trouvaient très efficaces).

On les trouve en magasin de sport ou évidemment en magasin de cycles (penser à comparer les prix, ce n’est pas parce que vous achetez vos lumières dans un magasin de fixie branché qu’elles seront plus efficaces : la marque Chok, très bobo, est aussi distribuée chez Go Sport ;-) ).

Les kits avant / arrière à fixer sur le cadre.

Je n’aime pas tellement ce système :

  • très énergivore, même en utilisant des piles rechargeables.
  • craint l’humidité (tombe en panne à la première rosée).
  • pas très discrets, gros risque de vol si on oublie de les ôter du vélo.
  • système de fixation peu pratique (pour la lumière avant, si un panier est déjà fixé sur le guidon, on doit fixer la lumière sur la roue avant, même problème si le porte bagage est équipé d’une siège enfant.)
  • Prix et qualité très variables (j’ai acheté un kit en Allemagne à 5€, un autre kit à 29€, la durée de vie est tout aussi médiocre).

Reste que ces lumières sont particulièrement puissantes : vous pouvez éblouir un automobiliste, qui va se croire flashé par un radar alors qu’il circule à 20km/h dans les bouchons, vous pouvez retrouver votre chemin dans la ruelle pénible où se trouve votre garage à vélo, vous pouvez les utiliser comme frontale pour retrouver vos clés, etc etc etc. peut être que ça vaut l’investissement, après tout.

Les diodes électroluminescentes

L’investissement de départ est assez variable : de 19.99€ pour le kit avant arrière de Chok chez Go Sport ou 6.99€ l’unité chez Decathlon, marque B-Twin.

Le principe est le suivant : deux modes, un fixe, un clignotant, un gros élastique, et on accroche la diode où on veut. J’ai mis les mienne à la selle et sur la roue avant. Elles résistent bien aux intempéries, elles sont rapides à enlever et peu encombrantes (j’accroche les miennes à mon porte clés pour être certaine de ne jamais les oublier).

Deux inconvénients majeurs :

  • la pile bouton est chère ! 14€ pour remplacer les deux diodes, soit quasiment le prix d’achat ! Attention aux pièges, ne l’achetez pas dans la bijouterie prout prout de la place machin, on va vous faire payer le double et vous facturer la pose. Achetez la en hypermarché, au rayon multimédia. Evitez aussi de perdre le micro tournevis fourni avec le kit, sous peine de ne plus pouvoir accéder au compartiment et de devoir, donc, aller en bijouterie.
  • L’élastique ne résiste pas plus d’une saison ! il finit par se briser net, rendant la diode inutilisable (vous pouvez toujours récupérer la pile) (soupir).

Ce système de fixation développé par Knog est bien meilleur, avec tous les avantages de la diode mais évidemment c’est un peu plus cher, compter 35€ en moyenne. Guillaume vous recommande le modèle Gekko.

  • Les petits accessoires additionnels

ATTENTION : ils ne remplacent en aucun cas un bon éclairage, mais s’avèrent pratiques pour augmenter votre visibilité.

  • Deux paires de catadioptres sur les roues. Oui, c’est moche, ça va pourrir tes roues customisées, mais c’est obligatoire.
  • Idem sur les pédales.
  • Le fameux et très très laid gilet jaune : écoutez je sais, c’est chiant, mais roulez le sous la selle, et sortez le en cas de contrôle de police, souvenez vous qu’il n’est pas obligatoire en agglomération. Sinon vous pouvez toujours en acheter un et le mettre en scène en photo pour l’envoyer à Cali Rezo.
  • Des brassards réfléchissants (certaines associations cyclistes en distribuent gratuitement, renseignez vous).

Voilà. Si avec ça vous avez encore la mauvaise foi de rouler dans le noir, je vous souhaite une amende de 1ère classe de 11€.

Pour plus d’informations, consulter cette page sur le code de la route et les verbalisations applicables aux cyclistes. Source : Vélomobilité, mieux se déplacer en Île de France.

! Rien à voir ! Message Personnel !

Merci à Vincent de Strasbourg Cycle Chic pour l’échange de lien !

C’est terriblement 2001 les échanges de lien sur les blogs, j’adore !

J’ai des cache oreilles léopard et des collants rouges ! Mon vélo est très moche ! Venez me prendre en photo !

About these ads

À propos de Chulie

Alsacienne Corsaire, Cycliste Dev. Dur, Cheveux indépendantistes, Lave linge sous Linux, Mutante numérique, Subversive mine de rien, Kinks and Clash.

"

  1. Oh la la, tu fais bien d’en parler.

    J’ai ressorti, à mon grand regret, le gilet jaune….Et la chose qui bloque le pantalon, jaune pétard lumineux également…
    Et le changement d’heure n’aide en rien.

    On a sectionné les fils de ma dynamo, c’est malin.
    J’ai donc la chose qui clignote à l’arrière (diode électroluminescente).
    Ainsi que deux autres avant et arrière fournies par la ville de Nantes lors du défi vélo entreprises.
    Enfin, j’ai un kit avant mais gêné par mon panier et pas question de le mettre sur le garde-boue.
    Le kit arrière qui m’avait été offert pour ma fête a été défait en un rien de temps :-(

    Pour résumer, il est difficile d’être bien éclairé(e) à vélo car le matériel n’est pas si adapté et les mains des passants parfois malveillantes.
    Je vais me pencher sur la question des catadioptres.

    Réponse
  2. Très bon récapitulatif des différentes solutions pour être vu ! Avec ça, plus d’excuses !

    Je me permets néanmoins quelques ajouts…
    Tu as omis de mentionner la rolls de l’éclairage : la dynamo-moyeu. Frottement quasi-nul, éclairage puissant dès les premiers tours de roue, c’est vraiment la solution royale quand c’est couplé avec de bon phares (la conduite à bonne vitesse dans l’obscurité totale devient envisageable). C’est évidemment la solution la plus onéreuse, et pas forcément la plus simple au niveau de l’installation.

    Intéressant aussi, les lumières à induction Reelight. Installation assez aisée, fonctionnement fiable, frottement inexistant. Ne dénature pas le vélo visuellement et s’oublie au quotidien.
    Fournit largement de quoi être vu (mais pas suffisamment pour voir) http://www.reelight.com/

    Concernant le Gekko, il a comme avantage d’être équipé de 3 diodes (avec des modes clignotants pour attirer l’attention) et surtout d’être alimenté par deux piles LR3, gage de longévité, et infiniment moins chères à remplacer que la redoutée CR2032 (pile bouton). Et les piles se changent sans outil.

    Au niveau des catadioptres, de plus en plus de pneus sont équipés de bandes latérales réfléchissantes (quasi systématique sur les pneus "ville" chez Schwalbe, et de plus en plus répandu chez d’autres manufacturiers, comme Michelin, Continental, Vittoria, …), ce qui permet de s’affranchir des affreux bouts de plastique orange dans les rayons.
    Pour ceux qui souhaitent briller en société, il existe aussi des vinyles à appliquer sur le cadre…. Effet assuré ! http://www.brightthread.com/

    Réponse
  3. Perso, j’utilise des lampes a DEL amovibles a piles AA/AAA. J’ai pris des trucs de bonne qualité (30€ pour avant + arriere) et ca vaut l’investissement, elles resistent bien a l’humidite et sont vraiment de bonne qualité! (Spécial bonus pour la lampe arriere qui se fixe super facilement sur un sac ou a la poche arriere du jean, ce qui fait que je ne l’oublie pas sur mon velo!).

    Mon premier critere de choix etait la puissance et c’est efficace pour etre vu, mais c’est pas suffisant pour les endroits peu eclairés, du coup en cas de besoin, je complète avec une frontale! Vu qu’on peut lui trouver 2572 autres utilités a la maison, ca justifie l’investissement!

    Réponse
    • Salut Pierre, et bienvenue ici. Aurais tu la gentillesse de mettre un lien vers le modèle de tes éclairages ? Ils ont l’air performant, mais j’ai du mal à les visualiser. Merci !

      Réponse
  4. Suite à ton article, qui a vraiment fait tilt, j’ai racheté des lumières puisque des indélicats du local vélo au boulot avaient abîmé bien des choses …
    Je vais devoir rapporter les deux lumières car il faut un système de recharge (et ce n’était pas précisé sur l’emballage du tout).
    Restent donc les catadioptres, mes lumières actuelles pas puissantes mais c’est mieux que rien.
    La dynamo ? On m’a coupé le cable :-(

    Réponse
  5. Ping : Gâtez votre vélo (pour Noël ou tout le temps) « Auprès de ma selle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: